ANALYSE JUNGIENNE

  Qu’est-ce que l’analyse jungienne ?

 

C’est un processus profond de connaissance de soi basé sur l’exploration de l’inconscient, selon la théorie et la méthode développées par Carl G. Jung (1875-1961), un médecin et psychologue suisse, et dont le but est de devenir la personne que l’on est. Le meilleur exemple de ma façon de travailler peut être représenté par les mots de Michel-Ange, après une question à la fin d’une de ses sculptures, « J’ai simplement enlevé la pierre qui la recouvrait ».

Car chaque individu est déjà à l’origine, et les circonstances environnementales modifieront seulement sa prédisposition génétique-architecturale en bien ou en mal. C’est pourquoi, dans le processus analytique, il faudra travailler sur le retour à l’essentiel, en surmontant les charges, les traumatismes, les conflits et tout ce qui empêche le développement complet de la personnalité et des talents.

La mienne est une vision de la psyché très éloignée du cognitivisme et du comportementalisme (je ne me concentre pas sur le symptôme ou sur le comportement, je ne me concentre pas sur la restructuration des croyances). Je suis également conscient de la nouvelle tendance sociale de l’auto-configuration à la carte, entre autres parce que je considère que la génétique influence beaucoup plus que l’environnement, et je l’explique toujours de la manière suivante : un cheval, un olivier, une fourmi ou un lion, ne peut être que cela, et la seule chose que l’environnement (tout ce qui nous entoure) peut faire, est d’en faire un cheval splendide ou un cheval rachitique, un olivier qui vit mille ans ou meurt dans deux ans, et ainsi de suite pour tous les cas.

Par conséquent, ce processus d’individualisation de l’analyse jungienne vise fondamentalement à devenir la meilleure version de soi-même.

Et, partant du fait que les êtres humains ne sont pas égaux – une autre chose est qu’il serait juste que chacun dispose de conditions de départ adéquates – on peut considérer que l’idée de l’analyse est que le patient soit capable d’intégrer ses conflits, de développer les aspects latents de sa nature et surtout d’éliminer les peurs et les insécurités qui l’empêchent d’avancer dans la vie.

 

L’analyse jungienne est-elle thérapeutique?

 

Oui, mais elle ne se concentre pas sur le symptôme, mais sur les causes et les déséquilibres qui le génèrent, donc c’est un processus plus lent. 

Remarque

L’analyse jungienne est une méthode analytique qui approfondit les aspects les plus profonds de la psyché et de l’histoire personnelle de l’individu, mais j’ai une vision pragmatique et libérale (au sens anglo-saxon) de la vie et, par conséquent, j’essaie de faire en sorte que les changements, en accord avec le patient, se reflètent dans sa propre existence.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez