Ce traitement psychologique est basé sur la recherche de facteurs déclenchants, de circonstances traumatisantes dans l’enfance ou l’adolescence, ponctuelles ou prolongées dans le temps, ou encore d’un excès de surprotection et de contrôle de la part de la famille, qui pourraient générer un blocage dans le développement de la personnalité et du caractère du patient, le laissant enfermé dans la peur et/ou la culpabilité, inhibant sa spontanéité et générant un comportement suradapté à l’environnement. Une vie d’évitement au lieu d’une vie activée par la volonté et le désir.

Les différents contenus ou rituels obsessionnels sont analysés de manière métaphorique et non littérale. Ces contenus ne représentent jamais directement ce qu’ils manifestent. Ainsi, la peur de blesser quelqu’un, par exemple, n’est pas un indicateur d’agressivité refoulée mais d’un excès irrationnel de contrôle de soi.

Après une analyse approfondie de la personnalité et de l’histoire du patient, nous travaillons sur les possibilités de débloquer l’inhibition avec des propositions d’activation convenues dans la réalité de la personne.

Retour en haut